23 février 2012

Unclaimed, un héros pas comme les autres

Aujourd'hui, le tome 2 des aventures des frères Turner qui, si vous avez bien suivi ce que j'ai dit les dernières fois, se place après le tome 1, Unveiled, et la nouvelle Unlocked (qui est officiellement très détachée de la série par ailleurs, aucun des Turner n'y faisant une apparition !).

Unclaimed nous raconte donc l'histoire de Mark, le benjamin de la fratrie.

Mark, ou plutôt Sir Mark, a été anobli par la reine. Souvenez-vous, les Turner ne sont pas nobles, mais Mark a été fait chevalier, en remerciement de services rendus à la nation. Le service en question, c'est d'avoir écrit un best-seller, faisant la promotion de la chasteté. Un essai philosophique qui a eut un succès si retentissant qu'il a été édité à plusieurs reprises, qu'une association en fait la promotion, que les membres de ladite association paradent dans tout le pays avec une cocarde bleue pour indiquer leur statut « chaste », et que Mark est une véritable star qui déclenche des émeutes partout où il va.

Mark, qui est un homme de presque trente ans, est le champion de la chasteté en Angleterre. Ce qui signifie, et ce détail est assez fondamental pour la suite de l'histoire pour que je ne laisse aucun doute planer dans votre esprit, qu'il est vierge.

Souvenez-vous, en des temps lointains, j'avais promis de vous écrire un article sur les héros vierges. Ils sont rares mais existent bel et bien en romance. Après tout, pas de raison que ce soit toujours l’héroïne qui demeure pure et délicate. Mais ce n'est pas le sujet d'aujourd'hui, car après Jamie et Mark, il y a encore un héros dont je veux vous parler. La dissertation sur la virginité masculine attendra encore un peu !

Je dois vous avouer que je n'avais encore rencontré aucun héros chez qui ce statut soit aussi bien justifié, aussi bien mené, aussi bien géré. La jeune fille vierge est légion dans les historiques (encore qu'elle le reste rarement), en contemporain, c'est un phénomène plus rare. Mais, dans la plus pure tradition, cette virginité est le symbole de son innocence, et il est présumé, jusqu'à preuve du contraire. Pour un héros, la virginité, si elle signifie innocence, serait donc un trait anti-sexy. Qui a envie d'un héros naïf qui découvrirait la vie au contact de l’héroïne? Pas moi, personnellement. Comme Tam-Tam, j'aime mon héros viril et sûr de lui.

Eh bien soyons directes, ici, Mark est vierge, certes, mais il n'est pas innocent, il n'est pas naïf. Lui aussi traîne quelques bagages un peu lourds, hérités de sa mère et d'autres problèmes dans son enfance. Ce qui ne l'empêche pas, comme son frère Ash avant lui, d’être intelligent et de vivre la vie qu'il a choisi. Il est chaste par choix. S'il accepte de flirter, il sait aussi ne pas dépasser les limites qu'il s'est fixé, en attendant le mariage.

Si Mark a choisi de ne pas être "familier" avec les femmes, c'est car il n'est que trop conscient en ces temps reculés, où contraception et MST sont des mots bannis, du risque que cela pourrait présenter pour sa partenaire. Il est question de religion, mais pas dans le sens strict et bigot du terme, il est question de respect et d'amour dans la façon dont Mark voit les choses. Il est question de féminisme. Et j'ai trouvé cette vision profondément touchante et tendre, en totale opposition avec les rakes qui sont si souvent les héros de mes romances ! 

Je vous le dit tout de suite, j'ai adoré Mark. A-DO-RÉ !!!

Il est la preuve flagrante pour moi que le héros viril et sûr de lui de mon cœur peut aussi être un type bien... Maintenant que c'est dit, j'avouerai avoir aussi aimé son héroïne.

Jessica est courtisane depuis l'adolescence. Et je veux dire, le tout début de l'adolescence. Très nettement mineure lors de ses débuts dans la "profession", victime du comportement d'un homme, le parfait exemple ce que Mark cherche à empêcher par sa philosophie. Son exact opposé, une vraie femme perdue qui vient de passer sept ans à passer d'un protecteur à un autre. Mise au ban de la société, isolée, sérieusement abîmée par ses expériences, et quelque peu désespérée.

Et Jessica se trouve à présent dans une situation délicate... Pour s'en sortir, elle accepte un contrat : séduire l'inaccessible Sir Mark puis ruiner sa réputation en vendant les détails croustillants aux journaux.

Un plan qui marcherait comme sur des roulettes si notre héroïne n'avait pas un semblant de conscience morale, lequel se manifeste de plus en plus fort à mesure qu'avance notre histoire. Un plan qui ne s'arrête pas à l'instant où notre héros apprends avec fracas la réelle raison de l'entrée de Jessica dans sa vie. 

J'ai un peu de mal à articuler mon idée là, tant je soupire d'aise en repensant à Mark et Jessica ensembles, à une certaine scène quand il la rejoint à Londres, aux sacrifices qu'il fait pour elle et elle pour lui....

Vous vous doutez bien qu'avec un début d'histoire comme je vous l'ai décrit, les choses sont compliquées entre eux, mais comme elles en valent la peine ! Car évidemment, entre l'homme qui, plus que tout autre, représente la vertu, et la femme qui symbolise le vice, toute alliance paraît compromise. Et même s'ils le voulaient, même si Jessica n'allait pas au bout de son plan, même si Mark acceptait qui elle est réellement, comment sauver une relation bâtie sur un mensonge, comment résister à un scandale qui ruinerait tout sur son passage ?

Je vous laisse comme il se doit le découvrir en lisant Unclaimed, et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le 3ème et dernier tome, Unraveled. Un dernier détail, en parallèle, nous en apprenons ici davantage sur la famille Turner en général, sur le passé des trois frères, sur la relation qu'ils s'efforcent de construire comme adultes et qui est l'une des meilleures descriptions de fratries que j'ai pu lire depuis longtemps (aussi bien que les Bridgerton, quoique dans un style différent).

 
Je ne sais que dire de plus, à part bien sur, bonne lecture !
Chi-Chi
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

25 commentaires:

  1. Bon..c'est mort...je vais acheter un idsidore...
    arrggg et je vais commencer par le trois, ouais, je suis comme ca moi!
    et puis bon, tu viens de citer ZE référence qu'il fallait...la virginité chez les hommes, ca m'intrigue. J'avais adoré la manière qu'avait eu Diana Gabaldon de le traiter...Ta nouvelle auteur fétiche à l'air aussi douée.

    Mon Dieu que ce livre à l'air bien!!!
    et puis Courtisane!!! quand tu m'as dis (il y a quelques temps) "tu verras", j'ai tourné et retourné le problème, et je me suis dit que c'était une des possibilités envisageable. Ca et la jeune veuve pas traumatisée par son experience d'avant mais qui a décidé de rester bien célibataire pour faire ce qu'elle veut...j'avais 50% de juste!! je suis douée (en toute humilité bien sur!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que le livre existe en version papier hein?
      Je pense qu'on parle plutot de tome 2, la nouvelle c'est vraiment 1.5, tant elle se détache du reste...
      Quand a son héroïne on en parle pas mal, le genre de femme que le monde s'attend a le voir choisir, tout ça... C'est intéressant a voir!

      Supprimer
    2. J'avais, a tort, considéré la nouvelle comme #2 de la série...my bad! ^^
      Et puis l’héroïne, je sens que je vais l'aimer cette mistinguette!!
      mais la version papier...Elle va mettre longtemps à arriver...et puis c'est lourd...et puis c'est peut être la raison pourrie que je cherchais pour acheter un kindle.
      Mais d'ailleurs j'y pense, est ce que les livres existent en audiobook?

      Supprimer
    3. Audiobook je ne crois pas, et un kindle mettra autant de temps qu'à arriver que le livre papier non?

      Supprimer
    4. oui, mais mes étagères disent "enough"...et j'ai pas envie de trier...

      Supprimer
    5. Alors il te faut un reader... On l'appellera Casimir! ;-)

      Supprimer
  2. Le ressort de la courtisane, c'est quelque chose qui m'intéresse beaucoup!
    Chi-Chi, chacun de tes billets me rapproche du craquage, là, c'est pas facile à gérer quand même! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi c'est mort, je sais que je vais craquer!! je sais pas comment tu fais pour résister...vraiment!

      Supprimer
    2. Ma proposition : attends encore une semaine que je parle du dernier frère, et tu pourras craquer pour la serie d'un coup! ;-)
      (et faire baisser ta pal dans l'intervalle of course)

      Supprimer
    3. Ouiiiiiii, mais non, une semaine, pour faire baisser ma PAL, sachant que je suis en pleine relecture, là, faut que tu me fasses un mot de billet pour mon boss! :)

      "La petite Pimpi est malade, elle va rester à la maison pour lire et faire baisser sa PAL.
      Signé: la Tentatrice"

      Supprimer
    4. Ok, passe moi l'adresse de ton boulot, je te fais ça tout de suite! ;-)
      Je peux signe "La vile tentatrice" plutot? Je trouve que ça sonne mieux...

      Supprimer
    5. Argh, signer c'est mieux...

      Supprimer
  3. Mmmmhhhh je ne sais pas pourquoi j'ai une petite idée de comment tout ça va se finir. Mais j'avoue, tu donnes envie ! Surtout si il est aussi yami yami que Jamie ! Il existe en français ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah c'est bien l'avantage, pas d'inquiétude sur comment cela va finir... Mais quelles solutions pour arriver a la fin! ;-)
      Malheureusement pas de VF prévu dans un futur proche, c'est une nouvelle auteur dont la 1ère publication date de 2010... Un anglais un peu plus soutenu que JQ mais largement accessible pour un niveau d'anglais moyen je pense!

      Supprimer
  4. Haaa, mais tu en dis trop !!! Déjà que le tome 1 est dans mon panier, le tome 2 va le rejoindre avant même que j'ai reçu et lu le 1 ! Parce qu'un héros vierge... faut avouer que c'est tellement peu courant que ça m'intéresse ! Forcément, ça va sortir des sentiers battus !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je ne dis presque rien de plus que ce qu'annonce la 4ème de couverture et la présentation de l'éditeur. C'est le comment, pas le quoi, qui intrigue ici! Je jure que je n'ai rien spoilé de l'histoire! ;-)
      Et tant que tu y es je pense que tu peux commander le tome 3 tout de suite, en prévision de mon article de la semaine prochaine (oui, je suis sure de moi)...

      Supprimer
    2. Nan mais tu en dis trop dans le sens où j'en ai envie !! ;o))
      Oui, je me suis faite une raison, je commanderais aussi le 3, ya pas de raison !

      Supprimer
    3. Ouiiii encore une victoire de canard! ^_^

      Supprimer
  5. Ca a l'air intéressant.

    Pour ton article sur la virginité masculine, il y a aussi Ferdinand Dudley dans No man's mistress de Mary Balogh. Et attention sa partenaire est :.............

    mais oui vous l'aviez deviné une ancienne courtisane obligée elle aussi à se servir de son corps pour rembourser des dettes.
    Mais j'avoue que autant j'avais adoré le tome précédent More than a mistress autant celui-là ne m'avait pas emballé.
    Bon faudra que je réfléchisse sur ce Unclaimed....

    Bon je vous laisse, je vais me mettre au chaud dans mon lit et retrouver Colin, Eloïse, Miles et Henrietta ainsi que l'affreux Black Tulip. Je pense que je l'aurai fini demain ou samedi dernier délai. Laisse moi un message sur le forum (j'ai fait un post dans la catégorie Echange)parce que je confonds toujours vos pseudos sur le forum, Raton ou Myst ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis Mist sur le forum, mais en fait on m'a envoyé un colis surprise avec les tomes 2 et 3 de Lauren Willig alors je suis parée pour le moment, merci en tt cas! :-)
      Je note le Balogh, j'avais aimé le tome 1 et celui-la est dans la PAL, je te dirais ce que j'en ai pensé!

      Supprimer
  6. Vilaine! Bon, dans la wish, alors! Je sais, c'Est le commentaire le plus constructif de la planète que je fais ce matin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un commentaire qui fait plaisir en tout cas! :-)

      Supprimer
  7. Un petit tag pour savoir ce qu'il y a dans vos sacs comme outils de travail bloggesque ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Voilà, fini Mark et Jessica ... en effet Jessica m'a plu bien plus que Margaret (par contre son père, il aurait pu attendre longtemps si c'était moi... grrr) :)

    J'ai vraiment bien aimé, des sujets sérieux bien traités au travers de la narration. Même la virginité du héros a du sens et j'aime bien que ça soit un thème central.

    Vraiment impatiente de lire Smite maintenant (dommage que son livre ne soit pas encore en audiobook par contre, ça va me prendre plus de temps vu que je ne lis plus que des audiobooks ces temps-ci)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage ton avis sur le père de Jessica... Trop facile pour lui! :-/
      Et merci de prendre le temps de venir me dire ce que tu en as pensé!!! :)))
      Tellement contente que cela te plaise!

      Supprimer