3 juin 2013

Beautiful bastard

Petit changement de programme aujourd'hui, my dear T. me cède la place pour vous parler d'un livre... dont je ne comptais même pas vous parler à l'origine !
 
Beautiful bastard (aka BB, par Christina Lauren) avait tout pour ne pas me plaire, mais je suis un peu masochiste moi-même (pour avoir lu la trilogie Fifty shades il fallait au moins ça), et j’ai dit à T. que je voulais faire une série d’articles sur la romance érotique. Ce qui implique de faire des recherches en la matière. Oui, je me sacrifie souvent par amour de la science.
 
Pas de panique les articles arriveront bientôt mais je ne pouvais pas attendre pour partager ce grand moment de littérature avec vous.
 
J’ai donc commencé BB, lu 15 pages et reposé, je m’ennuyais. Les grands envolées de haine pseudo-intense entre les personnages, très peu pour moi.
 
Et puis Cess m’a dit que c’était le pire livre de l’année pour elle. Pire que Fifty shades, c’est vous dire !
 
Comprenez, j’étais obligée de comprendre ce qui l’avait tellement énervée !
 
Déjà, elle a lu en français, et j’avais une VO.
 
Que j’ai donc repris. Et lu. Et trouvé pas si mauvais.
 
Incompréhension totale. Je sais que je suis plus indulgente que Cess en matière de romance mais tout de même ! Donc, conversation. Échange de captures d’écran. Lecture de son article. Et là, réalisation : nous n’avons pas lu le même livre. Mais alors pas du tout !
 
BB est à l’origine une fanfic de Twilight (eh oui, encore une…) publiée en 2009 sous le titre The office. 

Et clairement, tout me laisse penser que la version que l’on m’a passé est la fanfic et non pas la version éditée que vous trouvez partout en librairie !
 
Je vous fais le détail…
 
BB : Chloé est stagiaire et travaille avec Bennett tout en terminant son MBA. Ils se détestent mais un soir, alors que Chloé s’entraine pour une présentation, il tente une approche et elle ne peut pas lui résister. Ils se sautent dessus comme des lapins chaque fois qu’ils se croisent à partir de là, au bureau ou ailleurs, tout en continuant à se détester. Chloé s’inquiète du fait qu’elle ne devrait probablement pas coucher avec son patron. Son père à un cancer et elle part s’occuper de lui pendant deux semaines avant de rejoindre Bennet à une convention. Bennett est malade et Chloé le remplace au pied levé pour une présentation client, présentation à la suite de quoi Bennett s’attribue tout le crédit de la présentation en précisant qu’elle n’est qu’une stagiaire. Chloé romps avec lui et quitte la société et retrouve un autre stage. Le jour de sa soutenance de diplôme, Bennett rapplique pour lui déclarer sa flamme, et tout est bien qui finit bien.
 
Ma version : Chloé est l’assistant de Bennett. Son assistante, pas une stagiaire. Elle travaille avec lui depuis presque un an. Il se passe des choses, elle est inquiète de se dire qu’elle ne veut pas être cette fille qui couche avec son boss et décide d’y mettre un terme en prenant une semaine de vacances chez son père (qui va très bien merci). A la fin de cette semaine, elle rejoint Bennett à Seattle pour une conférence et réalise qu’il lui a vraiment manqué. Lui, de son coté, pareil. Ils retombent dans les bras l’un de l’autre. Bennett est malade, elle s’occupe de lui. Ils rentrent à Chicago et commencent à se fréquenter discrètement. Ils s’avouent leurs sentiments. Quelqu’un va cafter auprès du boss (qui est aussi le père de Bennett) qu’ils ont une relation qui n’est pas purement professionnelle, drame, angoisse et rumeurs, et Chloé est réassignée à un nouveau patron. Pour couper court, Chloé décide de quitter la société. Epilogue, quelques mois plus tard, avec une demande en mariage tout ce qu’il y a de plus cliché et romantique.
 
Voilà voilà…
 
Je ne sais pas pour vous, mais je constate quelques petites différences…
 
Et cela, c’est sans même aborder la question du langage exceptionnellement vulgaire. Pour vous donner une idée, quelques citations.
 
1ère fois, environ à la page 15 :
 
En VF pour Cess : 
« Petite obsédée, sale perverse. Tu aimes être regardée, n’est-ce pas ? Tu aimes l’idée que tout Chicago puisse relever la tête et te voir en train de te faire baiser, et en déguster chaque minute, tes jolis nichons collés contre la fenêtre »
 
En VO pour moi : 
«  You like that don’t you, » he sneered, taking my earlobe between his teeth and dragging them across my skin. “Now all of Chicago can look up there and see you getting fucked, and loving every minute of it. You want them to see you come?”

« Tu aimes ça n’est-ce pas », dit-il avec mépris, mordillant le lobe de mon oreille. « Tout Chicago pourrait lever les yeux et te voir te faire baiser, en apprécier chaque instant. Tu veux qu’ils te voient jouir ? »  

 
Discussion sur leur film préféré :
 
En VF pour Cess : 
- Mon film préféré de tous les temps, c’est probablement Fenêtre sur cour.
- A cause de Jimmy Stewart ou de Grace Kelly ?
- Les deux. Plutôt Grace Kelly.
- Je vois. Tu as des tendances Grace Kelly...
Sa main remonte dans mes cheveux et replace une mèche qui s’est échappée de ma queue de cheval.
- J’ai entendu dire que Grace Kelly avait une bouche de suceuse elle aussi.
- Tu l’aimes, ma bouche de suceuse.
- C’est vrai. Je l’aime surtout quand elle est pleine, réplique-t-il d’un air anodin.
- Tu sais, si tu la fermais de temps en temps, tu serais parfait, putain.
- Je serais un déchireur de culottes silencieux, et serait encore pire qu’un patron colérique déchireur de culottes.
 
EN VO pour moi : 
“I would have to say my all time favorite movie would probably be Rear Window.”
“Because of Jimmy Stewart or Grace Kelly?” I smiled, surprised that he knew it.
“Both, but probably Grace Kelly.”
“I can see that. You have very Grace Kelly-like tendencies about you.” His hand came up and smoothed a piece of my hair that had come lose from my ponytail. I’ve never been the type of girl who blushed, but I looked down and I felt my cheeks heat. “Except for your filthy mouth that is,” he added. I looked up at him with feigned shock on my face.
“Very funny, jackass.” I said as I smacked his arm. He chuckled, obviously very pleased with himself.
“You know, if you would shut up once in a while you’d be damn near perfect. I’ve even considered walking around with a roll of tape in my purse.” I popped a cracker into my mouth and he looked at me for a moment before breaking into the sexiest laugh I’d ever heard. Yeah, that was rapidly becoming my favorite sound.
 
« Mon film préféré de tous les temps, c’est probablement Fenêtre sur cour ». 
« A cause de Jimmy Stewart ou de Grace Kelly » ? 
« Les deux. Plutôt Grace Kelly ».
« Je vois. Tu as des tendances Grace Kelly »... Sa main remonta dans mes cheveux et replaça une mèche qui s’est échappée de ma queue de cheval. Je n’ai jamais été le genre de fille à rougir mais je baissais les yeux et sentis mes joues se réchauffer. « Sauf en ce qui concerne ta bouche obscène », il ajouta.
Je le regardais avec une fausse expression choquée. « Très drôle, crétin », dis-je avec une petite claque sur son bras. Il eut un petit rire, manifestement très content de lui.
« Tu sais, si tu te taisais de temps en temps tu serais presque parfait. J’ai même envisagé de me promener avec un rouleau de scotch dans mon sac ». Alors que je reprenais un cracker, il me regarda un instant, avant d’éclater du rire le plus sexy que j’ai jamais entendu. Ce son était en train de devenir rapidement un de mes préférés.


Au-delà de ça, dans ma version, Chloé n'est pas si débile, Bennet n'est pas tellement un "bastard" passé les 75 premières pages, et il s'en explique et s'en excuse par la suite, il y a beaucoup beaucoup de sexe certes mais aussi une vraie tentative de développer les sentiments entre eux et si l'écriture est souvent vulgaire, ce n'est rien en comparaison de la traduction !
Donc, accessoirement, en tant que romance érotique, The office est plutôt bien… 

D’où mon désarroi quand je lis l’avis de Cess (pour les autres avis enthousiastes que j’ai pu voir fleurir, je me demande quelle version ils ont lu…) (et je ne vous parle même pas du problème éthique et légal que je peux voir dans le fait d'utiliser des fanfictions en édition) (débat pour un autre jour). Ayant du mal à croire que la traductrice ait pris autant de libertés avec ce que l’on lui a donné, j'en déduis un massacre en règle par Christina (apparemment l'auteure originelle - qui aurait modifié plus de 80% du texte) et Lauren, les deux auteures en charge de la transformation de la fanction. Mais comme je me refuse à payer pour aller voir la version éditée en VO, je ne peux que faire confiance aux avis lus ici et là sur le net à ce sujet.
 
Si vous voulez tenter, je vous envoie mon fichier, parfaitement libre de droits !
   
 
Bonne journée,
Chi-Chi
  

PS : Il vous reste jusqu'à ce soir pour participer à notre concours et gagner un exemplaire dédicacé de Neanderthal seeks humans - A smart romance ! ^_^
  
Rendez-vous sur Hellocoton !

44 commentaires:

  1. Ils peuvent changer le livre à ce point ? Mais c'est carrément merdique de faire ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue... Tout ce que je sais c'est que ce n'est pas l'auteur de The office qui a travaillé avec l'éditeur. Donc champ libre pour modifier ce que l'on voulait!

      Supprimer
  2. C'est hallucinant les différences!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'en suis restée pantoise! On avait reproché à l'editeur de Fifty shades de ne pas avoir modifié le texte original mais l'excès inverse n'est pas mieux!

      Supprimer
  3. Wow, Ça c'est de la mauvaise trad!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublions pas qu'entre ma VO et la VF, l'éditeur anglophone est passé par là. Il a pu drolement modifier l'écriture déjà!

      Supprimer
  4. C'est vraiment surprenant! On avait déjà vu l'inverse, où les mots anatomiques étaient traduits par des versions plus doux, pour diverses raisons plus ou moins acceptables. (Je suis d'accord que "c*ck" ça choque moins que "b*te", par exemple), mais profiter de la traduction pour faire plus "sale", ça je n'avais jamais entendu.

    Je comprends le point de vue de Cess. Le passage sur Grace Kelly est moche et vulgaire au plus haut point, et à la place de l'auteur je ne serais pas du tout contente :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de voir qu'en tant qu'anglophone tu confirmes mon feeling que le niveau de langage vulgaire passe mieux en VO qu'en VF...
      Je pense que le souci n'est pas dans la traduction mais dans l'édition de la fanfic. Mais je n'ai pas pu vérifier, je ne veux pas acheter la version éditée!
      Quand à l'auteur... Ca depend si tu considères l'auteur original ou les deux auteures (Christina et Lauren donc) qui ont travaillé pour l'édition?

      Supprimer
  5. Je suis... sans voix...
    Je ne sais pas ce qui me choque le plus. Qu'on change un texte de cette manière, ou qu'on puisse tout simplement penser que le vulgos passera mieux auprès du lectorat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment... Le vulgaire ferait-il vendre? :(

      Supprimer
  6. C'est choquant en effet ! Et attristant qu'on continue a tirer les lecteurs vers le bas par le vulgaire a tout prix au lieu de valoriser le beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou même, à défaut du beau, juste le pas trop mal écrit! ;)

      Supprimer
  7. Dingue cette histoire. D.i.n.g.u.e.
    La vulgarité de la version de Cess me sidère complètement. Je ne vois absolument pas l'intérêt.
    Tout ça ne me donne pas vraiment envie de me pencher sur ce titre je crois...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux lire en VO, je te passe ma version, c'est bien plus intéressant! ;)
      Mais moi aussi je suis restée sans voix devant les extraits de Cess...

      Supprimer
  8. Non, sérieux ? Je viens de finir le livre et c'est dire... je ne l'ai pas particulièrement aimé non plus (je dois avoir lu la même version que ton amie). La tienne semble bien meilleure ! Argh. Dégoûtée d'avoir dépensé autant d'argent dans une traduction aussi massacrée... :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semblerait que ce ne soit pas la traduction mais la réécriture pour édition hélas... Tu veux ma version? J'avoue que j'ai passé un bien meilleur moment que Cess en lisant!

      Supprimer
    2. Pourquoi pas ! Parce que là, je me sens un peu... flouée ! > <! mon email : feedbackbaby [at] gmail point com :))

      Supprimer
  9. ça sera sans moi ce coup-ci !!

    que ce soit l'original et l'édition, et malheureusement de ce que je vois en ce moment dans les publications en français, j'ai l'impression malheureuse que le vulgaire fait vendre :'(

    je ne sais pas si vous avez vu la dernière aberration du genre l'adaptation de Jane Austen version Fifty: 50 nuances de Mr Darcy :

    Cette parodie d’Orgueil et Préjugés est une joyeuse relecture du roman de Jane Austen, qui ravira et réveillera les plus collés-montés…dans l’univers des 50 nuances de Grey. Retrouvez tous les personnages du roman de Jane Austen : Fitzwilliam Darcy, Elizabeth Bennet, ses soeurs, Mr Bingley…transposés au 21e siècle mais conservant un style so british ! Dans un style alerte et humoristique, découvrez les penchants de Mr Darcy pour le BDSM, le fouet, Miss Bennet et son point ..., sa soumission à Mr Darcy, les parties fines entre cousins, la découverte du s..X et tant d’autres distractions…bien lointaines de l’éducation de bonne famille de Miss Bennet.

    J'ai failli nous trouver mal ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Irk, j'en ai des vapeurs rien qu'à lire ton résumé!!! C'est affreux, et à se demander pour qui les editeurs nous prennent... Je desespere!

      Supprimer
    2. j'en suis toujours pas remise !! comment peut-on oser faire un tel massacre ??

      Supprimer
    3. Je ne sais pas non plus... Il y a vraiment un public pour acheter ça? :(
      Je n'ai aucune mais alors AUCUNE envie de voir Mr Darcy en dominateur SM moi!!! Quelle façon de ruiner un mythe!

      Supprimer
  10. C'est juste ahurissant !! J'en tombe de ma chaise !

    @ Melwasul : heurk !! C'est quoi encore cette horreur qu'ils nous ont pondu !? Ho my, mais vont-ils arrêter de massacrer O&P ?!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ne tombe pas, reviens! ;)

      Supprimer
  11. C'est quand même hallucinant. Déjà que j'avais eu du mal à comprendre l'engouement des gens autour de 50 nuances de Grey... Et on continue dans la même veine en plus vulgos encore... C'est quoi la prochaine étape. Belle image des fantasmes des femmes. Belle image pour les hommes. On est vraiment tiré vers le bas.
    Et suis scandalisée une version "cochonne" de l'oeuvre de Jane. La pauvre!! Si elle savait... Franchement si je veux être émoustillée je préfère lire un bon Lisa Kleypas. Bien plus.......WAOUH!!!
    Suis interessée par ta version qui a l'air bien plus "sensée" finalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnetement, j'ai préféré ma version de BB a Fifty shades, ne serait-ce que parce que c'est mieux écrit tout simplement (et nettement moins vulgaire qu'en VF). Après, il y a des romances érotiques réussies, et des scènes sublimes dans des romances classiques (Lisa Kleypas, Eloisa James aussi!)...
      Ce qui est dommage c'est que dans le flot dont on nous abreuve depuis qq années, il y a tellement de mauvaises choses! La quantité qui noie la qualité en fait.
      Tu m'envoie ton mail si tu veux?

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  12. Bon tu le sais : c'est clairement hallucinant oui !!!
    Ceci dit pas sûre que j'aurai eu un coup de coeur non plus pour ta version :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un coup de coeur non, probablement pas, mais, tu te serais p-e moins arraché les cheveux! ;)

      Supprimer
  13. Attends là... Les gens ont le droit de récrire une fanfic? Sans que la véritable auteure soit consultée? Je n'y comprends strictement rien. Le nom de celle qui avait écrit la fanfic n'est cité nulle part? C'est fou quand même, ces différences!

    Je vais me dévouer pour la science et aller voir sur les blogs anglo quelle histoire ils ont lue!

    RépondreSupprimer
  14. Ok, recherches faites.
    Ils ont tout retravaillé et il ne reste environ que 20% du manuscrit original dans la version publiée. Même en anglais. C'est un super débat dis donc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avais vu ça, mais Christina du tandem Christina et Lauren semble être l'auteure originelle, ce qui veut aussi dire que les 80% n'ont pas seulement servi à modifier le niveau de langage mais aussi à changer drastiquement toute la seconde moitié de l'histoire (celle de Cess semble aussi nettement plus courte), et c'est un sens de transformation que je ne comprends pas du tout!

      Supprimer
  15. Et bien ça tombe bien, car je l'ai lu justement ce WE, et j'ai été vraiment très déçue. Je précise j'ai lu la VF que j'ai trouvé très vulgaire et totalement orientée sexe. Je notais d'ailleurs dans mon challenge que c'est dommage car il y a parfois de bonnes réparties et ça aurait mérité un plus gros développement sur la relation entre les héros et les personnages secondaires......... Clairement j'aurai du prendre la version fanfiction..........

    Mais grâce à ton article je peux comprendre qu'en fait certains l'ait bien aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant j'ai l'impression qu'il n'y a pas tant de gens que ça qui ont lu la fanfiction... Cela explique au moins les 2 millions de telechargement dont on nous vante les mérites sur la couverture! ;)

      Supprimer
  16. Il faut croire que la vulgarité ne gêne personne ...
    Ce qui est atroce en VF passe beaucoup mieux en VO, il n'y pas photo !
    Et cette tendance qui imagine que tout le monde aime le SM, pfff ...

    Ne parlons même pas de la version olé olé de Jane O_O !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas, la vulgarité me gene moi! Surtout que les traducteurs ne semblent toujours pas avoir compris que le niveau de langue courant en anglais est plus facilement vulgaire qu'en francais, et que pour le retranscrire fidelement il faut justement l'augmenter lors du passage vers la VF, pas le contraire!!!

      Je ne sais pas ce qu'il est est de la VF mais ceci dit, BB n'est pas du tout tendance SM, on nous le vend de facon mensongere!

      Supprimer
  17. AlterVorace m'avait conseillé ce livre. Elle avait dans doute dû lire la version originale, comme à son habitude. Mon courageuse, je me suis dirigée vers la version française, et la première réaction a été "putain de bordel de merde (moi aussi j'y arrive !), faut arrêter d'abuser du mot 'bite' toutes les 3 lignes, c'est honteux !'

    L'histoire est sympathique mais j'ai vraiment été déçue par le langage. Cela me rassure de voir que cela vient de la traduction ! Merci pour cet article =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que sans avoir lu la VF, je prefere quand meme le deroulement de l'histoire dans ma version plutot que dans celle éditée! Cela permet au couple d'avoir du temps pour se construire, c'est plus cohérent!

      Supprimer
  18. Ah bah je l'avais en VF sur ma liseuse, je m'en vais le supprimer de ce pas! O_o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu l'as payé, jettes-y un coup d'oeil quand meme mais te connaissant je serais surprise que cela te plaise en effet! :/

      Supprimer
  19. Alors je suis de plus en plus réticente sur le phénomène lié au dévellopement du genre érotique. Et je dois dire que finalement ce genre ne tente vraiment pas. La moitié des histoires sont des bases de fanfictions (Non je pense que j'englobe des clichés XD) Mais je passe mon tour. ^^ A BIENTOT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a en effet une grosse augmentation des histoires à base de fanfic, mais la romance erotique existait bien avant. C'est juste qu'elle était plus discrète et qu'on essayait moins de nous la vendre à tout prix. Ce qui permettait de choisir tranquillement ce qui pouvait ou pas nous plaire sans être harcelées de pubs dithyrambiques partout! ;)

      Supprimer
  20. Ah oui quand même...
    J'ai lu la version française et je me suis totalement retrouvée dans l'article de Cécile et j'ai donc suivi le lien qui menait ici par curiosité. ça n'a même plus l'air d'être le même livre ! Et la VO a l'air sacrément mieux (certes ce n'était pas difficile mais il a l'air sympa quand même :P)
    C'est carrément effrayant de voir comme un livre peut passer du tout au tout...

    RépondreSupprimer
  21. J'aimerais lire ce livre mais d'après certaines critiques , il faudrait vraiment passé son chemin . Mais ta version m'a l'air vraiment passable . J'ai essayer de trouvé The Office sur le net mais c'est toute les version mettant en scène Edward et Bella de Twilight . Pourrais tu m’envoyai ta version par mail ? Si oui tiens : itsuki.miharu@gmail.com . Merci ^^

    RépondreSupprimer