9 août 2013

Whiskey creek

Encore une série pour l'été dont je parle aujourd’hui et, vous allez me détester, une série non traduite… 

Mais je plaide non coupable, c’est de la faute des promotions Amazon !
 
Le mois dernier, au détour d’une page, je suis tombée sur un résumé auquel je n’ai pas pu résister. Et de fil en aiguille, me voici à vous parler de Brenda Novak, dont j’avais souvent entendu parler mais encore jamais testé les ouvrages. 
 
Et quel résumé, pour When lightning strikes, premier tome de sa série Whiskey Creek...

Simon, la star de cinéma aux 12 000 frasques, s’est fait virer par Gail, son attachée de presse. En guise de représailles, il a emmené avec lui la quasi-totalité de sa clientèle. Gail, au bord du désespoir, décide donc de tenter le tout pour le tout et de présenter ses excuses à Simon, dans l’espoir que cela fasse revenir quelques clients. Des excuses qui lui coutent d’autant plus que Simon a largement mérité de se faire taper sur les doigts et que ce n’est pas parce qu’on est une star de cinéma que l’on a tous les droits. En tout cas, c’est comme ça que Gail voit la vie. Mais, en grande fille réaliste qui vit à Hollywood depuis 10 ans, elle sait bien que tout le monde ne partage pas cette opinion.

Coup de chance pour elle, elle réussit à cueillir Simon à un moment où il est touche vraiment le fond…  et lui fait une offre qu’il ne peut pas refuser, pour des raisons que je vais me faire un plaisir de vous laisser découvrir !
 
Résultat, voici Gail mariée à Simon, qu’elle prend sous le bras pour le trainer à Whiskey Creek, la petite ville où elle a grandi, le présenter à sa famille et donner à ce mariage (de façade) une illusion de crédibilité. Aussi pour échapper aux médias et essayer de donner à Simon le temps de retomber sur ses pieds et de remettre de l’ordre dans sa vie. 

J’aime les mariages forcés ou arrangés en tout genre, j’aime les livres avec une star de cinéma qui tombe amoureux d’une banale inconnue (même si une attachée de presse de haute volée à Hollywood n’est pas exactement une inconnue banale qui ne connaît rien au star système) et Gail et Simon n’ont pas fait mentir leur réputation. Ensemble, ils nous offrent une petite bulle de comédie romantique pure, que j’ai adoré et dévoré au point de me précipiter séance tenante sur le tome 2 la série.
 
Autour d’eux, la bande d’amis de toujours de Gail, chacun ayant fait sa vie un peu de son coté, certains restés à Whiskey Creek, d’autres partis, parfois pour mieux revenir. Schéma classique maintenant de la petite ville américaine bien sous tous rapports, où les voisins se mêlent de vos affaires les plus intimes et où vous ne pouvez pas faire trois pas sans que les pires commères du coin soient au courant. Mais aussi petite ville où vous pouvez amener votre super star de mari sans craindre que l’épicier donne votre adresse aux paparazzis, ce qui est appréciable dans le cas qui nous intéresse ici!
 
Comme toujours dans ces cas-là, l’histoire va au-delà de nos héros et se compose aussi d’une histoire de la ville et de ses habitants, s’étale sur des années, des décennies, avec des personnages secondaires qui, pour une fois, ont un vrai rôle à jouer dans l’histoire et ne sont pas là que pour servir de décor à nos héros. Avec un arc développé sur plusieurs tomes, des indices semés au fur et à mesure, l’auteur s’assure que son lecteur ait envie de revenir pour découvrir non seulement les autres membres du groupe, mais aussi en savoir plus sur ce qui n’est que suggéré pour le moment. 
 
Comme en ce qui concerne Cheyenne, (When snow falls), dont l’histoire commence quand Gail et Simon ont résolu leurs difficultés, et que chacun repart chez soi pour les fêtes de Noël. J'aime les histoires de Noël, à condition qu'elles ne soient pas dégoulinantes de bons sentiments, et ici, l'équilibre est d'autant plus réussi que Cheyenne considère n'avoir rien de particulier à fêter... 

Cheyenne qui est amoureuse depuis toujours de Joe, le frère de Gail, et qui décide de prendre son courage à deux mains pour enfin passer à l’action, histoire de se distraire des responsabilités qui pèsent sur elle, entre une mère à l'agonie après des années de maladie et une sœur complètement paumée dont l'histoire complexe qui m’a donné de sueurs froides jusqu’à la dernière page. Son histoire d’amour improbable, un peu moins facile que la précédente mais tout aussi prenante, m’a charmée et poussée vers le tome suivant…
 
Tome qui raconte l’histoire de Callie (When summer comes), et commence quelques mois plus tard, avec les symptômes de plus en plus présents d’une grave maladie qu'elle gardait jusque là secrète et dont elle pourrait bien ne pas guérir (je m’en voudrais de vous spoiler la fin, mais je crois qu’elle va s’en remettre quand même). 

Callie dont je vous avoue que je l’ai moins aimée que les deux précédentes, avec Levi, le héros dont je n’ai pas réussi à comprendre les motivations et leur entêtement à tous les deux à prétendre que non, tout va très bien dans notre vie merci beaucoup, et surtout, n’essayons pas d’avoir la moindre conversation importante avec la personne dont nous pensons être en train de tomber amoureux. Sans être une affaire de grand malentendu, leur histoire est une affaire de mauvaise communication, et pour un couple qui vit ensemble dès le jour de leur rencontre, c’est un peu problématique.
 
Ceci dit, les histoires secondaires que l’on voit se développer au fur et à mesure des tomes, et les personnages annoncés (je ne vais pas vous dire les couples car Brenda Novak a réussi à me surprendre dans certains choix) me tentent suffisamment pour que le tome 4 soit sagement dans ma PAL, et à l’heure où j’écris ces lignes, je pense qu’il ne devrait pas tarder à en sortir.
 
Quant au problème épineux de la VO… Cette auteur a une vingtaine de livres publiés en VF, ce ne sont bien évidemment pas ceux que j’ai lu (ce serait trop facile sinon), mais il me semble que cela vaut la peine de les tenter, si j’en crois la qualité de ce que j’ai lu pour cette série !
 

Bonne lecture,
Chi-Chi
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

  1. Je me laisserai bien tenter par une nouvelle romance contemporaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens donc! :)
      Lance toi, surtout pour le tome 1 alors!

      Supprimer
  2. je confirme je te déteste !!! j'aime beaucoup cette auteure, j'adore les histoires de mariages arrangés, j'adore les stars de cinéma capricieuses et les inconnues, j'adore la couverture. bref, c'est un livre et une série pleine de potentiel !!!!

    alors on verra bien, elle sera peut être prochainement traduite ou alors je le mets dans mon interminable liste de vo à lire après le penny reid que je viens juste de commencer tout doucement !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désoléeeeee!
      Allez, passe à la VO tu vas voir ta vie changera! :)
      Et surtout j’espère que tu aimes le Penny Reid, tu nous tiens au courant?

      Supprimer
    2. promis, je le lis tout doucement en fil rouge :D je lis autre chose en vf en même temps, pour pas m'écoeurer de l'anglais et bien tut,comprendre mais je désespère pas d'accélérer petit à petit ;)

      Supprimer
  3. je note... faut que je finisse ma lecture pirate de vacances avant par contre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en fais pas ils vont t'attendre! ;)

      Supprimer
  4. Tiens, pourquoi pas. Vu que la VO ne me pose pas vraiment probleme :)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) et que tu aimes bien les stars?

      Supprimer
  5. coucou

    Brenda Novak est un super auteur de "small town"... j'ai lu la série Dundee Idaho et j'ai tout lu dans la foulée en vf... en rachetant " des vieilleries" sur praïssssssse... En VO je n'ai jamais tenté mais la mécanique est efficace, super efficace. LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme tu dis, elle est efficace! Je note Dundee Idaho pour la prochaine série! :)

      Supprimer
  6. Je crois que comme toi j'adore les mariages forcés/arrangés et ces derniers temps j'ai aimé toutes les histoires de super star que j'ai lues (à ma grande surprise).
    Enfin, j'ai lu les 4, j'ai adoré les 3 premiers, un peu moins le 4è. Mais dans tous les cas Brenda Novak déploie un super univers et on s'attache autant aux personnages secondaires qu'au couple principal, sans envahir ni prendre trop de place, ils sont vraiment présents et il y a toujours des trucs qui se passent en parallèle qui donnent envie de connaître la suite :)
    En gros même si j'ai moins aimé le 4è j'ai hâte de lire le suivant (a priori il sort en novembre je crois?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'automne oui, mais je n'ai pas la date exacte! :)
      L'auteur a plein d'autres séries à lire, si tu veux...

      Supprimer