7 septembre 2012

Soulless - Sans âme

La semaine dernière, je vous parlais d’une nouvelle série. Comprendre, je vous parlais d’une série que j’ai commencé à lire récemment, mais qui n’a en fait rien de nouveau puisqu’elle est même déjà terminée !

J’aimerai bien avoir des idées lumineuses sur la façon de vous présenter mes articles… Un peu comme, quand on rédige une dissertation, puis plus tard un mémoire (voir même pour les plus courageux, une thèse), on nous explique qu’il faut amener le sujet en douceur, commencer par une accroche pour cerner petit à petit l’objet de notre attention.

Mais je fatigue, et combien de fois puis-je commencer un article en disant « lecteur, d’habitude je n’aime pas ça, mais là »… Je vous ai fait le coup pour les cowboys, les retrouvailles et là, je vais vous faire le coup pour la bit-lit.

Enfin presque. Des mots mêmes de l’auteur, il s’agit d’un mélange de bit-lit et de steampunk. Ce n’est pas du tout pareil, il faut bien le reconnaitre !

Je vais donc pêcher par mon manque total d’originalité pour parler d’une série que la blogosphère entière a lu depuis belle-lurette.

Lecteur, je n’aime pas spécialement la bit-lit et toute la romance paranormale qui nous envahit depuis quelques années. Ce qui signifie que je ne peux plus la voir en peinture, aussi géniale puisse-t-elle être. J’en ai par-dessus la tête de voir la romance réduite à cette seule catégorie et par principe, je commence à les fuir de plus en plus souvent. Je sais, c’est mal. Comme diraient certaines, je mérite le fouet.

Cela devient presque une affaire de principe. La bit-lit, à l'origine, c'est de la romance. Et la romance, ce n'est pas que la bit-lit. Un état de fait tout simple et pourtant, ignoré... Je désespère ! Alors pour éviter de m'énerver, je détourne le regard et je prétends que cette catégorie n'est pas en train de dévorer la face "publique" de la romance. Pourtant, il fut un temps où j'aimais Gena Showalter, KMM pré-Fever, Marjorie M. Liu ou Larissa Ione. Mais aujourd'hui, à part mes chers Dark-Hunters, je ne lis plus grand-chose avec des créatures fantastiques et il faut sortir l’artillerie lourde pour me convaincre de faire une exception, comme pour Fever.

Et donc, comme pour la série Le protectorat de l’ombrelle de Gail Carriger, avec le tome 1, Soulless (Sans âme en VF).

Dans une Angleterre victorienne où vampires et loups-garous ont fait leur coming-out (un peu comme dans True Blood en fait !), sont connus, recensés et relativement acceptés par la bonne société, Miss Alexia Tarabotti est un être exceptionnel. Car si les créatures surnaturelles peuvent survivre au-delà de la mort à cause d’un excédent d’âme, Alexia, elle, est née sans âme du tout.

Notre Miss essaye de se faire discrète dans la bonne société, une vieille fille de 26 ans, en pleine époque victorienne, à moitié italienne par son père ne devrait surtout pas se faire remarquer. Surtout quand on a hérité du nez paternel et que l’on n’a pas d’âme…

Or, au détour d’un bal fort ennuyeux, Alexia se réfugie fort tranquillement dans la bibliothèque pour prendre le thé... Hélas, un vampire essayant de faire d’elle son casse-croute (et ruine une tarte à la mélasse parfaitement appétissante), c’est armée d’une épingle à chignon et d’une ombrelle meurtrière qu’elle règle (presque par accident) son sort à l’importun.

Et voilà Miss Tarabotti embarquée bien malgré elle dans une aventure endiablée qui la dépasse mais où, en lady bien éduquée, elle ne se laisse jamais impressionner, parsemée de : 
  • visites nocturnes aux reines vampires, 
  • de scientifiques fanatiques, 
  • un homme au visage de cire terrifiant, 
  • beaucoup de sang et d’éther, 
  • du brouillard et une pleine-lune, 
  • des inventions étranges au noms imprononçables, 
  • des personnages secondaires hauts en couleurs 
  • et bien évidemment, puisqu’il faut parler d’amour, de Lord Maccon, mâle alpha loup-garou dans toute sa splendeur, chef de la police surnaturelle de la reine Victoria.

En matière de romantisme classique, certes, on repassera, mais ce Lord a un très fort potentiel swoonesque et il m’a donné des vapeurs au moins autant qu’a notre héroïne !

Voilà pour le tome 1, plus que 4 à lire, je me mets au travail et je reviens très vite vous en parler. Enfin, je reviens… Nous savons tous que très vite chez moi, cela peut aussi bien vouloir dire 2 semaines comme 2 ans mais soyez sympas et faites semblant de rien… Ceci dit, comme il y a une vraie fin au tome 1, cela ne devrait pas trop poser de problème !
 

Bonne lecture,
Chi-Chi
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

34 commentaires:

  1. Hihihi !!! Complètement fan aussi !... mais ça fait des mois que j'ai le tome 2 dans ma PAL ! ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais tu veux qu'on le lise ensemble... Depuis le temps qu'on parle de faire une LC!

      Supprimer
    2. Avec plaisir ! ça me décidera à le sortir de la PAL ! Et puis, comme ma lecture du tome 1 est (très) lointaine, je pourrais compter sur toi pour me rappeler certains points si besoin (encore que si je ne me souviens pas trop des noms, j'ai bonne mémoire de certaines scènes !!)
      Tiens moi au courant quand tu veux (sauf semaine prochaine... je pars en vacances ! na !)

      Supprimer
    3. Plutot a ton retour alors! :)
      Tu pars où, chanceuse?

      Supprimer
    4. 4 jours en Dordogne (coté Sarlat) et 3 jours en Creuse pour voir une copine.. qui en fait habite le Limousin maintenant... Pff, c'est presque trop civilisé en comparaison de la Creuse !

      Supprimer
    5. En fait tu viens chez moi! J'habite en Corrèze! C'est je pense un peu plus civilisé que la creuse non?
      Tu passés dans mon château?

      Supprimer
    6. Sandy et Chi-Chi... Vous allez aimer le 2ème tome... mais vous allez vouloir zigouiller l'Alpha !!!

      Supprimer
    7. Whaaaat???!! C'est quoi ce teasing de folie Syl? Je vais être obligée de le lire vite maintenant!

      Supprimer
  2. J'adoooore cette série mais plus j'avance et moins je swoone sur Lord Maccon mais son beta Lyall ...Non je dis des bêtises à la fin du tome 3, j'étais entièrement sous le charme de Lyall!! Par contre par son caractère Alexia me fait énormément penserà Amelia Peabody

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il parait que Lyall se révèle bcp par la suite! ^_^
      Quand à Amelia Peabody, encore une héroine que je dois découvrir rapidement, j'ai le tome 1 dans ma PAL!

      Supprimer
  3. Euh, tu ne m'as pas convaincue, mais je pense qu'il y avait peu de chance... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'étais clairement pas le cœur de cible mais je pense pourtant que tu pourrais apprécier! Je vais continuer à lire des Sarah Mayberry pour toi plutôt! ;o)

      Supprimer
    2. Oui, s'il te plaît. Comme ça tu fais le tri avant que je ne me lance ;-)

      Supprimer
  4. si cela a le charme des aventures d'Amélia Peabody... je pourrais être tentée d'essayer... Qui aurait la gentillesse de m'éclairer sur le sens du verbe "swooder" ou "swooner"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Swooner veut dire défaillir, dans le sens so so sexy du terme! :)

      Supprimer
    2. Oh et plus d'une personne a fait la comparaison avec Miss Peabody alors j'imagine que ce doit etre assez frappant... En tout cas c'est drole!

      Supprimer
    3. swooner = se pâmer (en tout cas c'est mon équivalent favori en français):)

      Supprimer
    4. Ouh, se pamer, j'adore ta traduction! ^_^

      Supprimer
  5. hmm je suis tentée, mais dis moi, est-ce que c'est écrit à la première personne? Je fais quelques rares exceptions (par exemple, Hunger Games) mais en général, j'évite les récits en "je" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas de "je", tu peux y aller sans risque! Moi non plus je ne suis pas fan des recits a la 1ere personne...

      Supprimer
  6. J'adore cette série et oui je trouve que ça ressemble pas mal à Peabody!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Je me souviens que nous en avions parlé!

      Supprimer
  7. Encore une saga!!!
    Ma parole tu y prends goût!!!
    Et dire que je n'en ai pas lu depuis des lunes!!
    Celle ci me tente bien! Papier ou numérique ton format?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nope, ce n'est pas une saga selon les termes que j'ai défini! Raté!
      (format numérique)

      Supprimer
    2. Tu coupe les cheveux en 4 ma jolie ^^
      je pense que tu ne peux plus dire "je n'aime pas les sagas" et que tu vas etre contrainte de dire que tu n'aimes pas toutes les sagas...le genre en entiers ne t'ai plus étranger meme si tu as tes critères!
      et ce n'est pas parce que tu as décidé que tu n'appelerai pas ca un saga que cela n'en ai pas une! est ce le meme personnage principal sur tous les tomes?

      Supprimer
    3. Non non, en ce qui concerne l'histoire d'amour, c'est vraiment une série, j'ai vérifié avant de commencer! Je maintiens que je n'aime pas les sagas...

      Supprimer
  8. Je viens de l'acheter ! Hiiiii :-p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop bien! :)
      Lis-le vite et dis moi ce que tu en as pensé!

      Supprimer
  9. Il est dans ma PAL et tu me donnes très envie de l'en sortir ! Viiiite !

    RépondreSupprimer
  10. Il est sur ma bouquinette depuis deux mois et j'arrive pas à me lancer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A cause de l'aspect paranormal ou juste pas ton envie du moment?
      Ma théorie sur la question c'est qu'il ne faut jamais forcer ses envies, sinon tu risques de te dégouter d'un livre parfaitement réussi, juste pour avoir essayé de le lire au mauvais moment! ;o)

      Supprimer
  11. Je viens de finir!!!!
    rhhhaaaaa j'adore!!!
    Merci Chi-Chi!!! ce sont des livres comme ca qui font que j'aime le fantastico-vampiresque!!!
    vite le tome 2... vite!!!! ahh mais tu me l'as envoyé!!!
    je t'ai déjà dit a quel point tu es merveilleuse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. We make quite a team, dont't we?

      Supprimer