24 mars 2011

A lot like love

Mercredi soir, 22h27.

Houston, nous avons un problème. Une page entière de problèmes même... Blanche, la page.

Eh oui, je n'arrive pas à écrire ce soir. Ce qui est bien embêtant compte tenu que demain matin, jeudi, 9h, je dois publier mon article de la semaine, sous peine de risquer la mort dans des souffrances épouvantables administrées par Tam-Tam. En même temps, j'avoue que la situation a souvent été inversée, alors je devrais sans doute arrêter de me plaindre ! Tam-Tam ne va pas plus me tuer que je ne le fais quand elle peine sur sa page blanche, il parait qu'on doit tous y passer un jour ou l'autre...

Mais quand même, je ne suis pas très inspirée. Sauf que le livre dont je veux parler, je l'ai vraiment aimé. Alors pourquoi cette page blanche?

Aucune idée, mais on va dire que vous me pardonnerez mon peu d'inspiration de cette semaine, et que, sur mes bons conseils, vous lirez A lot like love, le dernier roman de Julie James.

Voici un contemporain enlevé, avec un soupçon de policier, où les personnages forment une alliance délicieuse pour le plus grand bonheur du lecteur.

A ma gauche, Jordan, fille de milliardaire, propriétaire d'une boutique de vins, sublime et très élégante, bref, le parfait stéréotype de petite fille riche.

A ma droite, Nick, agent du FBI, originaire de l'Italie via Brooklyn, spécialisé dans les missions sous couvertures, le parfait stéréotype du flic aguerri.

Au centre, un restaurateur snob que le FBI suspecte d'avoir des liens un peu trop fraternels avec la mafia et un frère détenu à la prison fédérale pour cyber-terrorisme (et quand je dis cyber-terrorisme... rien que pour ça, vous devriez lire le livre, c'est hilarant).

Voilà donc comment Jordan, pour aider son frère, se retrouve à prétendre que Nick est son amant, lui ouvrant les portes d'une soirée très huppée donnée par ledit restaurateur.

Or, Jordan trouve Nick très irritant, Nick pense que Jordan est une gosse de riche sans cervelle, en un mot un couple de rêve! Malheureusement, cette fausse liaison qui ne devait durer que le temps d'une soirée va devoir être prolongée, lorsque leur couverture manque d'être découverte.

Au début un peu coincés dans leurs rôles, Nick et Jordan vont apprendre à se connaître et à s'apprécier, et vivre ensembles quelques belles aventures que l'auteur nous décrit avec humour et verve. Tous deux ont beaucoup d'esprit et savent s'en servir, maniant à la perfection l'art de l'ironie... Et évidemment, dans la plus pure tradition de la romance, aucun des deux n'est aussi simple à analyser que ce qu'il paraît être au premier abord !

En prime, quelques bonus sur le livre :
- de nombreuses informations sur l'œnologie et le commerce du vin, Jordan se faisant un plaisir d'initier Nick, qui pense de son coté que hors du bourbon, point de salut. Initiation qui est donc très drôle à voir !
- le frère de Jordan est un personnage des plus intéressants (oui oui, le prisonnier) et j'espère qu'il aura droit à son histoire un de ces jours. Cyber-terrorisme, n'oubliez pas !
- pour les fans de Julie James, vous retrouverez Jack Pallas et Cameron Lynde, héros de Something about you !

Sur ces bonnes paroles, vous l'aurez compris, je vous conseille de découvrir Julie James si ce n'est pas déjà fait... L'un de ses livres sera d'ailleurs publié chez J'ai Lu début mai, sous le titre Comme ton ombre. Aucune excuse donc pour celles qui ne lisent pas en VO !


Bonne lecture,
Chi-Chi
Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. Un chouette billet, comme toujours.
    Je note le nom de l'auteur :-)

    RépondreSupprimer
  2. @Chi-Chi: je proteste et je crie au scandale!!! moi? une page blanche??? ^^

    Sinon, je n'aurai pu mieux vous inviter à découvrir Julie James, qui cette année fait partie de mes auteurs incontournables!

    RépondreSupprimer
  3. @ Emilie : N'hésite pas à revenir dire ce que tu en auras pensé! ;o)

    @ Tam-Tam : Non c'est vrai, pas de pages blanches pour toi... Juste des écrans alors? :-p

    RépondreSupprimer
  4. Jamais lu cette auteure! Mais ça a l'air chouette; d'autant que j'aime bien ce genre d'histoire en général.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai trouvé quelque chose à dire! J'adore (sans spoiler) le coup des pourcentages qui baissent... "Après tout, il l'énervait à peu près 50% du temps" et tout ça :D

    RépondreSupprimer
  6. @ Asia : A tenter, vraiment!

    @ Pirouette : Oui, c'était drôle... Je suis sure que tu vas aimer la suite tout autant!

    RépondreSupprimer
  7. Oui, j'ai aimé!! J'aime presque autant que Kristan Higgins... C'est Riri qui m'a passé Julie James et Lazuli pour Kristan, plus Eloisa qui est fan de KH aussi. Deux merveilleuses découvertes en 2010, qui correspondent vraiment à ce que j'aime lire. (Avis à ceux qui détestent les livres que j'aime.)

    RépondreSupprimer
  8. @ Pirouette : Ça fait du bien de découvrir de nouveaux auteurs à mettre dans ses valeurs sures, n'est-ce pas? ;o)
    Mais pour moi, Julie James est presque mais pas tout à fait au niveau de Kristan Higgins... dont j'attends impatiemment le nouveau livre!!!

    RépondreSupprimer
  9. @Pirouette et Chi-Chi: celui là, je l'ai pas lu...y aurait il une bonne âme pour me le mettre de côté/me l'envoyer...parce que vous me faite bien envie quand même!

    RépondreSupprimer
  10. ok quand est-ce que je peux l'emprunter? ;p

    RépondreSupprimer
  11. @ Marine : Quand tu m'auras rendu les autres, au hasard? :-p

    RépondreSupprimer
  12. Je l'ai déjà précommandé !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop bien! :)
      Je suis sure que tu vas aimer!

      Supprimer
  13. Faut vraiment que je commence à acheter des Ebooks parce que ma bibliothèque irlandaise c'est la mort. Ils n'ont aucun Julia James et j'ai peiné à trouvé des Eloisa James... O_o

    En tout cas ça donne toujours autant envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais en effet! Ca a changé ma vie l'ebook!!!
      Et pas de souci de valises au retour en prime! ;)

      Supprimer
  14. Je viens de le terminer et j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I'm glad! Je vais parler de la suite cette semaine... ;-)

      Supprimer